L’évasion de C. B.


Livres / mardi, avril 15th, 2008

L’évasion de C. B.

La politique suisse perd sa virginité


par Janus

Coup de théâtre au Palais fédéral !
Le 12 décembre 2007, « C. B. » se fait évincer du gouvernement suisse au milieu d’un parlement surexcité. Est-ce le sursaut démocratique que présente la thèse officielle ? Ou n’est-ce pas plutôt le résultat d’un ou de plusieurs complots de couloir ?
Optant pour la fiction satirique, un journaliste étranger s’amuse à construire un scénario extravagant, et pourtant plausible. C. B. et la ronde de ses amis et ennemis, aux noms à la fois cocasses et familiers, s’engagent au fil des pages dans une série de luttes aussi soigneusement préparées que secrètes. Au bout du compte, les arroseurs ne seront-ils pas les arrosés ?
Ce livre entraîne le lecteur dans une arène pernicieuse, peuplée de faux-semblants. On pourra y voir un traité de manipulation politique. Mais on pourra aussi le lire comme un conte hilarant, avec des portraits d’une rare férocité. Pour la première fois, en effet, l’élite politique suisse y est croquée avec l’irrespect total qu’elle a amplement mérité.
Ce récit, fondé sur la trame réelle des événements de la fin 2007, est le fruit d’une enquête approfondie et documentée. Sous son ton désinvolte, il pose des questions fondamentales sur l’avenir de la démocratie helvétique.

Anticipation rétroactive | Littérature suisse | ISBN 978-2-88892-053-3 | 15×21 cm., 192 p., 15 €
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 + 19 =