Mémoires de Laïka


Livres / dimanche, mars 18th, 2018

Mémoires de Laïka

La vérité sur la course aux étoiles, vue par le premier chien dans l’espace.


par Olivier Griette

Et si Laïka n’avait pas tout dit sur Spoutnik?
Si le chien le plus célèbre de l’histoire, le premier être vivant dans l’espace, nous révélait (à son insu) les véritables enjeux qui furent à l’origine de cette folle course aux étoiles entre Russes et Américains?
Laïka observe la vie des grands de ce monde à la hauteur de leurs chaussures. Adoptée par des cuisiniers proches du Kremlin, puis par un chauffeur de limousines officielles, elle nous fait pénétrer dans l’intimité d’un Staline vieillissant, et de celle de Khrouchtchev, hanté par le souvenir de son prédécesseur.
Gourmande, douillette et paresseuse, Laïka apprend à se méfier des intrigues des humains, toujours assoiffés de pouvoir, alors qu’il suffirait d’un canapé moelleux et d’une gamelle bien remplie pour tutoyer le bonheur…
Malheureusement, les responsables du programme spatial ont d’autres projets pour elle. Enrôlée de force à l’Institut de médecine aéronautique de Moscou, puis transférée au Kazakhstan sur la future base de Baïkonour, elle découvre l’univers carcéral, la promiscuité avec des congénères irascibles, et l’entraînement inhumain des “chiens de l’espace”.
Comprenant peu à peu qu’on la destine à devenir un Héros de l’Union soviétique (à titre posthume), Laïka décide de tout mettre en œuvre pour échapper à ce voyage sans retour.

Roman | Littérature française | ISBN 978-2-88892-213-1 | 13×20 cm., 120 p., 16 €
     

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1 × cinq =