Jérôme Rudin. Peindre, c’est tout


Livres / vendredi, avril 15th, 2011

Jérôme Rudin. Peindre, c’est tout

ENTRETIENS. AVEC 20 ŒUVRES ORIGINALES.

Un peintre controversé dans le confessionnal de Jean-François Fournier


par Jean-François Fournier

Qui est Jérôme Rudin ? Que reste-t-il de l’artiste une fois qu’on l’a décapé de son vernis mondain ? A-t-il un univers bien à lui ? Ce sont les questions qui ont guidé Jean-François Fournier dans cet interrogatoire à la fois distancié et chaleureux. Bon connaisseur de l’art, l’écrivain sait pousser le peintre dans ses retranchements et le  «confesser» jusqu’au cœur même de son art et de sa vie.
Mis en confiance, Rudin se livre: sur ses origines, ses dérives fric et flashy, ses influences, ses goûts, ses procédés et ses matières. Mais aussi ses convictions, ses rapports avec les femmes, ses retraites. Émaillé de pensées concises et surprenantes, cet entretien dévoile un Rudin nouveau et sincère. On y découvre un esprit en méditation constante sur l’art et la réalité, moins frivole qu’il n’est apparu jusqu’ici. Lui sera-t-il possible, après cette confession, de faire marche arrière ?

Romancier dont les destins de papier s’affichent indissociables de la peinture, J.-F. Fournier est également un dramaturge plongeant ses racines aux sources des poésies et des philosophies européennes, et surtout, un biographe (notamment d’Egon Schiele) inspiré et passionné par les histoires de l’art. Il est rédacteur en chef du Nouvelliste.

Beau livre | Beaux livres | ISBN 978-2-88892-122-6 | 16×22,6 cm., 128 p., 19 €
     

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    8 − deux =