Sex Shop Blues


Livres / jeudi, juin 1st, 2006

Sex Shop Blues

Un témoignage plein d’humanité sur les sexualités insolites


par Ivanka Mikitch

Le «journal de bord» d’une vendeuse de sex-shop, à Paris, dans les années 70! Entre deux interdictions, la boutique est un «club» extraordinaire où défilent toutes les bizarreries de la sexualité… jusqu’aux extrêmes de la condition humaine.
Une galerie de rencontres parfois surprenantes, dans le cadre d’une boutique qui, pour la première fois, associait le libertinage à la convivialité. A la fois bazar, confessionnal et salon de thé, le sex-shop d’Ivanka Mikitch, à la patiente écoute de ses clients, a été à la fois le ferment d’une ouverture d’esprit annonçant l’avenir et le point d’impact des foudres d’une censure du passé.
L’expérience a duré quatre ans, dans le sillage du bouleversement de mai 68. Ce qui la rend intéressante est que tout ce qu’elle évoque – à quelques détails sans importance et aux noms près – est vrai. Aucun personnage n’est imaginaire, aucun récit n’est inventé. Le témoignage est celui d’une jeune femme pénétrant avec curiosité dans la jungle du sexe, s’affranchissant avec une santé communicative des préjugés de son éducation.
«Voici le récit très amusé et amusant des quatre années pendant lesquelles Ivanka aura tenu boutique. Aucune histoire n’est inventée. C’est au contraire l’inventaire des fantasmes et des bizarreries sexuelles qui ont défilé là…» (La Liberté)

Récit | Témoignages | ISBN 978-2-88892-015-1 | 13×20 cm., 168 p., 13 €
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize − 5 =