Chasse et matriarcat


Livres / lundi, septembre 15th, 2014

Chasse et matriarcat

DEUX PÔLES DANS LA CIVILISATION DE L’HOMME PRÉHISTORIQUE

Repenser la chasse et le matriarcat pour mieux comprendre l’humanité


par Maurice von der Mühll

Dans Comment l’esprit vint aux hommes (Xenia, 2007), Maurice von der Mühll démontrait, entre autres, le rôle fondamental de la chasse dans l’histoire de l’humanité et à quel point l’instinct de chasseur est intrinsèquement lié au devenir de l’homme dans l’Histoire. Il revient sur le sujet dans cet essai en le plaçant en perspective d’un autre pôle essentiel, bien que moins évident, dans la civilisation de l’homme préhistorique, le matriarcat.
Adoptant une posture volontairement polémique, mais tout en dialoguant avec les spécialistes de l’histoire et de la psychologie de nos ancêtres, l’auteur démontre dans une première partie, preuves à l’appui, que l’humanité n’aurait jamais survécu sans la chasse. Dans une seconde partie, il révèle l’ignorance de la paternité biologique avant le Néolithique et soutient que les organisations sociales des premiers êtres humains étaient foncièrement matriarcales.
Par ces deux pôles, l’auteur invite ainsi à repenser l’équilibre et l’égalité entre hommes et femmes sans négliger les différences inhérentes à chacun des sexes. Chasse et matriarcat ne sont, finalement, que deux moyens nécessaires au vivre-ensemble et à la perpétuation de l’espèce.

Essai | Histoire | ISBN 978-2-88892-185-1 | 13×20 cm., 176 p., 18 €
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze − onze =