Une fois que tu es né, tu ne peux plus te cacher


Livres / vendredi, septembre 28th, 2007

Une fois que tu es né, tu ne peux plus te cacher

Ils déferlent sur les côtes de l’Europe. Qui sont-ils? Quel rêve les habite?


par Maria Pace Ottieri

Chaque semaine, des centaines de clandestins échouent sur les côtes de l’Europe. Pourquoi risquent-ils ainsi leur vie?
Maria Pace Ottieri, écrivain et journaliste, s’est intéressée à leur sort et à celui des militaires, prêtres et autres volontaires qui vivent par eux et pour eux.
Le besoin de faire le “grand saut” ne naît pas seulement de la précarité et de l’urgence. Il y a d’autres forces en jeu, dont la plus puissante est l’imagination. Qui n’entre dans aucune analyse, aucune statistique.
Ce chef-d’oeuvre du récit d’enquête nous ouvre les yeux sur une aventure immense et largement ignorée. Celle du peuple des naufragés, dont nous ne voyons que la part émergée, et que nous côtoyons sans en rien savoir…

Ce livre, récompensé par de nombreux prix en Italie, dont le Prix Etranger 2004, a servi de base à un film de Marco Tullio Giordana présenté en 2005 au Festival de Cannes (Prix François Chalais).
N. B. : Ce titre fait l’objet d’un intérêt appuyé dans le milieu humanitaire.

Récit-reportage | Témoignages | ISBN 978-2-88892-039-7 | 13×20 cm., 192 p., 15 €
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 − 3 =